La Chatte Book Pdf ePub

La Chatte

by
3.51634 votes • 58 reviews
Published 20 Jan 2004
La Chatte.pdf
Format Paperback
Pages158
Edition36
Publisher LGF
ISBN 2253011711
ISBN139782253011712
Languagefre



Lorsque débute leur vie commune, Alain et Camille sont deux amis d'enfance que tout en apparence rapproche mais que leurs secrètes rêveries divisent. " Mon mariage, reconnaît Alain, contente tout le monde et Camille, et il y a des moments où à me contente aussi, mais... " Ce qu'Alain aime en Camille, c'est une beauté idéalisée faite d'immobilité et de silence. Aussi est-il déconcerté par son exubérance. Comme l'arrivée d'une saison nouvelle, la découverte de leur intime division le met à la merci d'autres rêves. Et c'est alors que le drame se noue. La chatte Saha sera désormais pour Alain la chimère sublime qui domine sa vie et pour Camille la rivale détestée contre laquelle aucun procédé n'est trop brutal.

"La Chatte" Reviews

Stela
- Brossard, Québec, Canada
3
Tue, 27 Nov 2012

J’ai tenté, pendant la lecture de cet étrange roman de Colette, d'identifier la symbolistique de la chatte, l'animal qui lui donne le titre : est-elle une représentation de la beauté (comme dans l'expression "Beauty is a sleeping cat"), de l’éternel féminin (comme pour Baudelaire), du savoir mystique (comme pour Nerval), de l’ange gardien de la maison (comme pour les Romains) ou tout simplement elle représente une déité, à honorer et admirer (comme pour les anciens Egyptiens)? Car pour Alain, dès l'instant qu'il l’achète à une exposition féline, elle est tout cela et encore plus:

Ce n’était pas seulement une petite chatte que j’apportais. C’étaient la noblesse féline, son désintéressement sans bornes, son savoir-vivre, ses affinités avec l’élite humaine…

Et pourtant, "La chatte" n'est pas autant l'histoire de Saha, la chimère d’Alain, que l'histoire de sa profonde et complète misogynie, le vrai thème du roman. Et l’extraordinaire talent de Colette est de présenter graduellement cette incapacité du jeune homme d'aimer une femme, sans l'identifier à un idéal qui est pour le moment, sa chatte; c’est-à-dire, loin de regarder Saha comme une femme, il tolère Camille seulement en la "félinisant". D'où sa vague inquiétude «chaque fois qu’il laissait ensemble, seules, ses deux femelles…»
Le contraste entre l'amour de Camille et l'indifférence de son fiancé est présent dès les premières pages du roman. Si pour elle il est le prince charmant auquel elle rêvait depuis son enfance comme autrefois les petites paysannes de leur seigneur du château, pour lui elle n'est qu'une petite bourgeoise banale et un peu vulgaire malgré ou peut-être à cause de son argent qui d'ailleurs joue une grande importance dans sa décision de la marier:
Alain l’écoutait sans ennui et sans indulgence. Il la connaissait depuis plusieurs années et la cotait à son prix de jeune fille d’aujourd’hui.

Une scène révélatrice est, dans ce contexte, celle où il la compare avec son ombre projetée sur le mur:
"Qu’elle est belle sur le mur! Juste assez étirée, juste comme je l’aimerais…" (…) Il se reprocha mollement ensuite son inclination à aimer, en Camille, une forme perfectionnée ou immobile de Camille, cette ombre, par exemple, un portrait, ou le vif souvenir qu’elle lui laissait de certaines heures, de certaines robes…

Il est déjà évident que la vrai ennemie de Camille n'est pas Sacha mais sa propre féminité, avec tout ce qu'elle a de terrestre, car Alain est, dans le fond, dégoûte de la chair, de la sensualité, de la sexualité et n'est nullement flatté du désir que la fille sent pour lui, au contraire:
Alain voyait qu’elle cherchait dans l’air, vaguement, la fragrance d’un corps blond, à peine couvert et dont il jugea secrètement qu’elle n’avait pas assez peur.

Après leur premier nuit d'amour, il est vexé de la nudité que sa femme défile avec toupet devant ses yeux et il lui demande de s'habiller en pensant cruellement qu'elle a «un dos de femme de ménage». D'ailleurs, vite après «ce demi-succès, ce demi-désastre…» qui est leur premier rencontre sexuel, il va quitter le lit conjugal pour un canapé où il peut s'endormir avec Sacha sur sa poitrine, comme il faisait avant de se marier. Il la quitte non seulement pour aller retrouver sa chatte, mais aussi parce que pour lui le sexe est quelque chose de mundain, de sale:
- Saha n’est pas ta rivale, dit Alain simplement. "Comment serait-elle ta rivale ?", poursuivit-il en lui-même. "Tu ne peux avoir des rivales que dans l’impur…"

Peu à peu, l'image de Camille se dégrade et commence à agresser sa vue et son goût: «…il souhaita qu’un fessier dix-neuf cent, librement développé au-dessous d’une taille déliée, compensât la petitesse acide des seins de Camille», puis son odorat: «Tu es comme l’odeur des roses (…) tu ôtes l’appétit.», jusqu'à ce que «ses sens, l’un après l’autre, abusaient Alain et condamnaient Camille».
D'ici à la peur que la jeune femme va l'annihiler, le dévorer, ne reste qu'un pas:
Elle s’engraisse à faire l’amour… Elle engraisse de moi.

Finalement, même son désir pour elle, assez faible d’ailleurs, s’éteint à jamais:
…elle ne pouvait pas comprendre que l’humeur sensuelle d’un homme est une saison brève, dont le retour incertain n’est jamais un recommencement.

Après sa tentative de tuer la chatte, elle devient tout simplement «la meurtrière» dont il se débarrasse sans regret.
Le retour à la maison (à son Eden personnel qu'il n'a jamais voulu que Camille profane) est comme une fête pour Alain. Il se rend finalement compte qu’il ne l’a jamais aimée et qu'il ne pourra jamais aimer une femme. Son amour pour sa chatte est l'amour pour un idéal, qu'il sait bien qu'il ne retrouvera pas ailleurs :
Après toi je serai sans doute à qui voudra… À une femme, à des femmes… Mais jamais à un autre chat.

Il s'agit bien-sûr d'un amour épouvantable par sa manque d'humanité, d'une monstruosité dont Camille finit par s'en apercevoir, même si elle ne sait pas très bien comment l’expliquer quand elle comprend qu'il ne la pardonnera jamais:
Si j’avais tué, ou voulu tuer une femme par jalousie, tu me pardonnerais probablement.

La dernière image du livre met encore une fois en évidence le contraste entre l'apparence et l'essence, ou peut-être entre l'humanité de la bête et la cruauté humaine: Saha regarde le départ de Camille «aux aguets, humainement» tandis qu’Alain «à demi couché jouait, d'une paume adroite et creusée en patte, avec les premiers marrons d’août, verts et hérissés. »

Sauerkirsche
- Köln, Germany
4
Sun, 16 Sep 2018

Colette ist eine Schriftstellerin auf die ich nie gestoßen wäre, hätte ich nicht an einer Autorinnen-Challenge teilgenommen und mir vorgenommen mehr Autorinnen zu lesen. Ich bin sehr froh dieses Kleinod entdeckt zu haben.
La Chatte wird auf dem Buchrücken als "Parabel auf die unzulängliche Natur des Menschen" angegeben. Ich dagegen finde dass es eher das psychologisches Porträt eines egozentrischen Mannes ist. Alain ist ein verwöhntes Muttersöhnchen. Er liebt seine Katze weitaus mehr als seine Frau und ist extrem prüde und verklemmt. Er hat unerfüllbare Ansprüche an die Vollkommenheit von Frauen, sie sollen in seinen Augen Heilige wie seine Katze darstellen. Seine Ehefrau Camille, die ihre Sexualität selbstbewusst ausleben will, überfordert ihn sehr schnell. Er zeigt ziemlich krasse Verhaltensmuster, so hat er nach dem Sex ein schlechtes Gewissen und gibt seiner Frau die Schuld dafür, indem er sie danach grob behandelt. Dazu kommen andere Verhaltensweisen wie seine Unfähigkeit sich an neue Situationen zu gewöhnen, da er nicht damit umgehen kann dass seine Frau fortan in "seinem" Haus wohnt und es umgestalten möchte, außerdem seine Probleme menschliche Nähe zuzulassen, während er nur die Zuneigung seiner Katze sucht und umgekehrt auch nur der Katze Zuneigung schenkt. Ohne mich jetzt zu weit aus dem Fenster lehnen zu wollen, da ich kein Psychologe bin und keine Diagnosen stellen kann, hat all dies schon sehr autistisch auf mich gewirkt.
Schon an den vielen unterschiedlichen Rezensionen kann man erkennen dass jeder etwas anderes in diese doch sehr kurze Novelle hineininterpretiert. Einige sehen darin die Abhängigkeit von unseren Haustieren, andere halten Camille für frivol und oberflächlich und loben Alain dafür dass er bis zum Ende loyal zu seiner Katze hält. Diese letzte Sichtweise ist genau die des Protagonisten. Colette lässt den Leser durch Alains Augen sehen (wenn auch ohne Ich-Perspektive) und lockt ihn so wohlmöglich in eine Falle (tatsächlich ähnlich zu Nabokovs Lolita, wobei ich mich fast nicht traue diesen Vergleich zu ziehen, da Lolita keine Novelle ist und sonst auch in einer eigenen Liga spielt). Das ist jedoch nur meine Interpretation, ich persönlich fand dass Alain hinreichend als unsympathisch dargestellt wird.
Ich denke dieses Buch spaltet die Leserschaft in zwei Lager, abhängig davon ob man Katzenliebhaber ist oder nicht. Die Rezensionen die ich bisher gelesen habe die mit Alain sympathisieren, tuen dies alle aufgrund seiner Liebe zur Katze. Ich dagegen mag Katzen nicht. Und vermutlich deswegen mochte ich Alain auch von Anfang an nicht besonders.
Das große Problem dieser Beziehung bzw. Ehe ist meiner Ansicht nach nicht nur Alain's spezielle Psyche, sondern auch die frühe Heirat, ohne sich vorher überhaupt richtig zu kennen, die fehlende Kommunikation weil Beziehungserfahrungen fehlen, was eine Kritik an der damaligen Zeit sein könnte.
Wirklich sympathisch waren mir weder Alain, noch Camille, noch die Katze. Trotzdem hat mir diese kleine Novelle sehr gut gefallen, was nicht zuletzt an dem tollen Schreibstil der Autorin liegt. Man fühlt den französischen Flair und scheinbar bewunderte selbst Marcel Proust seine Schriftstellerkollegin. "Eifersucht", wie die deutsche Übersetzung heißt (bei GR übrigens falsch angegeben, Eifersucht wird hier als deutsche Edition von The Vagabound aufgelistet), wird nicht mein letztes Buch von Colette gewesen sein.
Für alle die Interesse haben, ist hier der Link zur korrekten deutschen Ausgabe: https://amzn.to/2xfbJ5n

Michael
- San Francisco, CA
4
Sat, 14 Apr 2007

How can you not love a book about a woman asking a a man to choose between her and his cat where the cat wins?

Helena
- Beja, 7800, Portugal
4
Tue, 10 May 2016

Opinião publicada em: As Horas... que me preenchem de prazer.
Obra da autora francesa Colette, publicada em 1959, fala-nos de um trio amoroso entre um jovem mimado e indolente, a gata, por quem nutre profundo amor, e a sua noiva, uma jovem igualmente caprichosa.
Alain tem uma adoração obsessiva por Saha, de raça azul russa. Residem numa moradia com um belo jardim que ela explora intensivamente para pura delícia do dono. Colette engrandece a sua figura felina com delicadas descrições das suas deambulações, tanto no jardim como nos aposentos, e demonstrando a relação entre gata e dono:
"Com um salto vertical, subindo no ar como um peixe para a superfície da água, a gata atingiu uma piéride orlada de preto. Comeu-a, tossiu, cuspiu uma asa, lambeu-se numa afectação. O sol brincava no seu pêlo de gata dos Cartuxos, roxo e azulado como a garganta dos pombos bravos.
- Saha!
Ela voltou a cabeça e sorriu-lhe sem disfarce.
- Meu puma pequenino ! gata bem-amada ! criatura altaneira ! Como viverá se nos separarmos? Queres que entremos os dois para as ordens? Queres... eu sei lá !...
Saha escutava-o, mirava-o com um ar terno e distraído, mas, a uma inflexão mais trémula da voz amiga, retirou-lhe o olhar.
"
Esta harmonia entre Alain e Saha altera-se drasticamente com a celebração do casamento com Camila. Pertencente a uma burguesia decadente, Alain deixa-se conduzir para um matrimónio que parece, à partida, mal fundamentado, surgindo uma crítica às relações por interesse e aos dogmas sociais.
Desta forma, Saha sente profundamente o afastamento, adoptando uma postura depressiva que, rapidamente, a leva a definhar. É comum a ideia de que os gatos, ao contrários do cães, são desleais para com os seus donos. Mas é mais frequente do que se julga a depressão nestes felinos perante o desleixo ou o abandono, chegando a falecer por se recusarem a comer e, em última instância, a viver.
Quando o seu tutor a resgata e o convívio dos três se impõe, os ciúmes que surgem levarão a uma situação insustentável. Ainda que o objecto de tais sentimentos seja uma gata, Colette conseguiu, em poucas páginas, retratar o ciúme em toda a sua plenitude, numa linguagem poética e encantadora.
4,0/5*

Isidora
- Kalmar, Sweden, Sweden
4
Sat, 30 Jan 2016

Upravo sam otkrila Kolet i srećna sam zbog toga, ranije je nisam čitala, iako sam naravno čula ponešto.
Od samog početka knjige najjači je utisak način na koji Kolet piše. Senzualno je valjda odgovarajuća reč. Za sva čula. U tri ili četiri ili već ne znam koliko dimenzija. Cveće cveta u svim bojama i nijansama sveta, leto zri pa zatim stari, kristal zvecka u drhtavim rukama batlera, miriše zalivena zemlja, kaline u saksijama na terasi su se sasušile, a kroz prozor se vide opustele, julske ulice Pariza i bašte po kojima zevaju psi.
U tom svetu davno nestalog sporog mira živi tek venčani par, Alen i Kamij, i Alenova kartuzijanska mačka Saha. U ljubavnom trouglu, moglo bi se reći (tome su Francuzi ionako i dali ime), koji će se, kao što to često biva, razrešiti na dramatičan način. Alen ne želi da odraste i ostavi svoj, sada već izgubljeni, raj detinjstva, u kome ta čudesna, mirisna i prebogata bašta i ta voljena i pažena mačka imaju glavnu ulogu. Kamij, pragmatična i energična crnka (Alen je plavušan - zgubidan) ne može da deli muža sa jednom životinjom. Tema će mnoge čitaoce odbiti, dok će druge, upravo zbog bizarnosti, privući. Takođe bi se svašta moglo reći na temu tadašnjeg pogleda na žene, koji Kolet preuzima, možda zbog realnosti, možda zbog svog, kako sam pročitala, ambivalentnog odnosa prema ženama.
Meni su ovo ipak sitnice i ostaju potpuno u senci stila i pisanja. Prvoklasnog i predivnog i veoma posebnog. Jedva čekam sledeću knjigu Kolet. Mislim da će to biti serija o Klodin.

Related Books of "La Chatte"

Le Côté de Guermantes I Pdf Book
by Marcel Proust
Viper's Tangle Pdf Book
by François Mauriac
Une vie française Pdf Book
by Jean-Paul Dubois
Practicalities Pdf Book
by Marguerite Duras
Les Yeux d'Elsa Pdf Book
by Louis Aragon
Le Sang noir Pdf Book
by Louis Guilloux
Il Presidente Pdf Book
by Georges Simenon
The Newly Born Woman Pdf Book
by Hélène Cixous
Elle et lui Pdf Book
by George Sand